Le Label Point vert n’est pas un écolabel


Label point vert, obligatoire mais qui induit en erreur

Beaucoup de personnes croient à tort que le label point vert, représenté par le logo circulaire à deux flèches enroulées entre elles de couleur variable en fonction du support d’une entreprise donnée, est un signe marquant que le bien ou l’emballage d’origine est recyclable ou même recyclé, en réalité il ne s’agit en aucun cas d’un label écologique qui exige une qualité de produit disposant d’un impact moindre voir aucun sur l’environnement, une étude a été mené en 2007, le statistique a montré que 51% des français ont, en effet, cru que le point vert signifie un produit fabriqué à base de matière recyclée, un pourcentage moindre à l’heure actuelle. Le label point vert signifie tout simplement que le producteur est soumis aux règlements selon les articles du R543-53 de valorisation des emballages en vue du code de l’environnement imposé, doit prendre en charge lui-même la reprise des emballages autrement la confiée à un prestataire agrée, a cet effet ce dernier verse régulièrement une participation aux organismes soit éco-emballages soit Adelphe (rachetée en 2005 et désormais filiale à 84,5 % d’Éco-Emballages)., une contribution variable en fonction des matériaux, poids de l’emballage, en moyenne 0.7 centimes par unité, servant à financer les agents de triage sélectif au niveau des communes. Pour la communauté Européenne, le pont vert fait parti de la directive 94/62/CE, il englobe en 2001 460 milliards des biens ménagers vendus rassemblé dans l’organisme ProFrance. Maintenant vous savez.

Critères de labellisation

Pour la France, concernant l’adhésion au point vert, des exigences et étapes ont été misent en place, le certificateur, vérifie les informations, sur le processus de production fournies par le gestionnaire de production, sur la conformité par dessus tout en termes de qualité et bien d’autres critères.

labellisation-de-qualite-optimale.jpg